orphans

 

VIVRE SENSEMBLE...

Récemment il nous a été demandé d’étudier un projet particulier : celui de faire cohabiter un groupe de personnes autour d’une place commune. L’analogie avec une série américaine des années 90 est non seulement conceptuelle mais bien réelle : ce micro-village s’organise autour d’une piscine.

Projet 
Sur une parcelle allongée dans un lieu peu construit, nous avons imaginé une grande terrasse définie par deux corps de bâtiments aux formes concassées. L’espace entre les deux volumes crée une cour orientée est-ouest garantissant un ensoleillement optimal. Tous les espaces de vie sont orientés vers cet espace de référence, invitant les habitants à se côtoyer et à communiquer. Les endroits plus intimes comme les chambres à coucher sont relégués en périphérie avec vues sur la campagne environnante. Au sud-est, vers la rue principale un édicule comprenant une pergola commune et l’escalier du sous-sol ferme la cour aux voisinages, accentuant l’ouverture spatiale vers l’ouest.

Organisation-typologies
Les 10 unités habitatives sont petites et ciblent une clientèle jeune et/ou moins jeune. Le rez-de-chaussée se compose de 5 x 2.5 pièces et de 1 x 3.5 pièces. Au premier on a 2 x 2.5 pièces et 1 x 3.5 pièces et 1 x 4.5 pièces. Tous ces appartements sont pourvus d’une terrasse. Les unités d’étage sont desservis par deux cages d’escalier extérieures. Les contraintes du projet ont «étiré » la géométrie des appartements. Ceci leurs confère de grandes échappées en diagonale avec un sentiment spatial dynamique et lumineux. Fait intéressant, sur une parcelle de 1400 m2 il a été possible de créer 10 appartements sur deux étages…en lieu et place de 2 ou 3 villas individuelles.